Projets NPR

Projets collaboratifs NPR 2009-2015

Swiss Plastics Cluster

Vers les processus industriels de la plasturgie 4.0 : Recherche de gains de productivité par le diagnostic des lignes de production plastique et par l’amélioration process

L’étude Process4Plastics (P4P) se subdivise en deux projets dont la finalité est l’amélioration de la productivité et la réduction des coûts de production du secteur de la plasturgie. L’avant-projet intitulé P4P-1 a été réalisé en 2015 avec la collaboration de 5 entreprises du Swiss Plastics Cluster et le soutien du PST-FR. Les résultats de P4P-1 sont l’iden-tification des nouvelles exigences clients et des enjeux de la plasturgie dans le contexte d’Industry 4.0, les concepts méthodologiques pour améliorer le procédé d’injection et la démarche de résolution retenue pour la poursuite de l’étude P4P. Le deuxième projet intitulé P4P-2 est le sujet de la présente demande. Son objectif de disposer d’une méthodo-logie d’ingénierie process P4P de la production de pièces plastiques injectées. Cette méthodologie repose sur l’ex-périence acquise des expérimentations réalisées en laboratoire et en entreprise et des procédures d’amélioration dé-veloppées. La méthodologie P4P est constituée de composants méthodologiques basés d’une part sur des mesures et leur qualification utilisant en autre des approches inspirées du Data Mining et, d’autre part, de nouvelles procédures qui pourront être transférée en partie ou dans leur ensemble sur les sites de production en préparation à la production intelligente selon les concepts d’industrie 4.0.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut SESI, Johnson Electric Switzerland AG, Plastechnik AG, Schoeller Allibert Swiss Sàrl, DuPont International Operations Sàrl, GF Machining Solutions, Redel SA, Plaspaq SA

Longévité de composants industriels à base de polymères sous contraintes extérieures

Le vieillissement d'une pièce plastique exposée à des températures élevées, à des produits chimiques agressifs ou à des rayons ultraviolets résulte d'une combinaison de l'oxydation moléculaire (dégradation chimique) et de micro-fissures (dégradation physique). En corrélant l'altération des liaisons chimiques, observée par les méthodes mises au point lors du précédent projet PolyAge, avec la propagation des fissures, mesurée par une nouvelle méthode ultrasonique, ce projet va permettre l'estimation du cycle de vie global de polymères industriels.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR ChemTech, Johnson Electric International AG, JESA SA, Wago Contact SA, et Geberit Fabrication SA

Poster de projet

Etude d’application du surmoulage d’éléments sensibles pour la réalisation d’assemblages intégratifs

Pour les produits mécatroniques, le processus d’injection se présente comme une technologie d’intégration attractive et économique. L’injection plastique permet la réalisation de la partie assemblage et protection des différents composants dans un seul et unique processus. Néanmoins, pour cause de pression et températures élevées obtenues en injection plastique, le risque d’abimer des composants sensibles est important et pose donc problème.

Aujourd’hui, dans la plupart des cas, les composants sont assemblés au boitier par un procédé supplémentaire (collage, vissage, soudage, …) nécessitant ainsi des opérations longues et coûteuses. L’objectif du projet ASSCO consiste donc à établir un recueil des bonnes pratiques permettant de réaliser des assemblages intégratifs avec des composants sensibles par processus d’injection plastique. Ceci permettra par conséquent de simplifier à tous les niveaux les actuelles chaines de montage utilisées dans ce domaine.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR iRAP, Johnson Electric International AG, JESA SA, Phonak Communications SA, Contrinex SA, Adatis SA, E.M.S Electro Medical Systems SA, Plaspaq SA, Grand Perret (Group Faiveley), Nestlé STC et Dentsply Maillefer SA

Sponsor

DuPont

Poster de projet

Flyer ASSCO

Le processus de mise en forme (moule-machine-régulation) et sa qualification en plasturgie sont fortement conditionnés par les exigences du produit final et de productivité. Le processus d’ingénierie du process est au cœur du métier de la plasturgie. Ce processus se devra d’offrir des réponses technologiques et organisationnelles aux problématiques de la :

  • Modernisation des appareils de production en se basant sur les diagnostics
  • Prise en compte de l’évolution « Industry 4.0 » avec des sites de production plastique intelligents assurant des gains de productivité, tout en étant plus respectueux de l’environnement.

L’étude Process4Plastics (P4P) se subdivise en deux projets dont la finalité est l’amélioration de la productivité et la réduction des coûts de production du secteur de la plasturgie:

Le premier projet intitulé P4P-1 financé par le PST-FR constitue une phase d’analyse préliminaire dont l’objectif est l’identification des nouvelles exigences clients et des enjeux de la plasturgie 4.0 dont devront faire face les entreprises de la plasturgie à l’horizon 2015-2020.

Sur la base des résultats du premier projet et de la démarche proposée dans la poursuite de l’étude, un deuxième projet intitulé P4P-2 pourrait être conduit avec le soutien des entreprises dans l’objectif de disposer d’une méthodologie d’ingénierie process P4P de la production de pièces plastiques s’appuyant sur le diagnostic de lignes de production (processus aval) et sur l’analyse de la valeur produit/process (processus amont).

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Contrinex AG, DuPont International Operations Sarl, GF Machining Solutions, Johnson Electric Switzerland AG, Kistler Instrumente AG, Plastechnik AG

Etude d’application du surmoulage direct d’inserts par procédé d’injection visant à atteindre un haut niveau d’étanchéité.  

Le surmoulage des inserts est une technique hybride établie. L’application d’une technologie intégrative, évitant des opérations supplémentaires ou l’application de tolérances serrées, offre des avantages économiques et écologiques. Une problématique majeure de cette technologie est la réalisation de liaisons étanches entre les inserts et la partie surmoulée.  L’objectif du projet Tight Overmolding consiste à établir un recueil des bonnes pratiques pour la surinjection des inserts.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR iRap, Johnson Electric International AG, JESA SA, Mecaplast SA, Contrinex SA, Fischer Connectors SA, LEMO SA, Sonceboz SA, Du Pont de Nemours et Biesterfeld.

Poster PDF

Prédiction de la durée de vie de polymères utilisés dans des applications industrielles par caractérisation physicochimique de leur dégradation et simulation de leur vieillissement  

Ce projet vise à prédire la durée de vie de polymères soumis à des contraintes de température et/ou à des agents chimiques, ainsi qu'à l'exposition aux rayons ultraviolets. Ceci nécessite une compréhension profonde des phénomènes de dégradation chimique et structurelle des polymères durant leur vieillissement. En particulier, ce projet s’attache à simuler le vieillissement de polymères utilisés dans des applications industrielles afin de prédire leur durée de vie, permettant ainsi un gain de temps considérable lors de la qualification et du choix des matériaux.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR Institut ChemTech, Wago Contact SA, JESA SA, Johnson Electric International AG, Geberit Fabrication SA

Poster du projet

Etude d’application des polymères hybrides, fortement conducteurs et injectables  

La compétitivité économique dirige les dispositifs électriques/électroniques vers une forte tendance d’intégration, de miniaturisation et de modularité. Dans le but d’intégrer des pistes conductrices dans des pièces plastiques, des com-binaisons de matières innovatrices sont de plus en plus nécessaires. L’objectif du projet SigmaPlast consiste à éva-luer le potentiel des polymères hybrides lorsqu’ils sont utilisés comme pistes conductrices en combinaison avec des pièces plastiques injectés.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Wago Contact SA, Phonak Communications SA, Meggitt SA, Fisher Connectors SA, Sonceboz SA, Dolder AG / RTP, Plaspaq SA, ASULAB, Swatch Group

 

Flyer SigmaPlast

Analyse de l'usure des engrenages plastiques

La résistance à l'usure des pièces plastiques est, et reste, une problématique que rencontrent fréquemment les entreprises de la plasturgie, lors des choix de conception et des couples de matériaux. Les matières sont caractérisées de manière indépendante de l'appariement des produits finis en étant toujours testées contre un acier standard. Une matière plastique se comportera différemment si elle est en contact avec une autre matière. Cela engendre une grosse lacune dans les données des fabricants de matières disponibles à la bonne conception des assemblages.

L'objectif du projet UsagE sera de mieux comprendre et appréhender le comportement à l'usure des couples plastiques/plastiques et plastiques/métal ainsi que de déterminer les agents externes ou internes principaux influençant l'usure entre les deux corps en se rapprochant au maximum de l'application des engrenages. Le développement d'un module permettant de caractériser le taux d'usure de couples plastique/plastique et plastique/métal directement sur des échantillons en forme d'engrenages standards sera donc réalisé. 

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Johnson Electric, KBS Spritztechnik, ASS AG, Minimotor, Sonceboz

Polymères low cost pour hautes températures et fatigue

L'utilisation de pièces plastiques à hautes températures, avec charges variables, nécessite l'utilisation de polymères spéciaux, principalement le PEEK. Mais le prix élevé de ce matériau limite son emploi. Avec une bonne connaissance, des matériaux alternatifs pourraient suffire dans certaines applications. Des petites modifications (charges, greffes, réticulation) de matériaux actuels pourraient les rendre comme une alternative viable et meilleur marché au PEEK. La caractérisation précise de matériaux actuels et la recherche de ces modifications sont les buts de ce projet.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Johnson Electric, Plaspaq, Jesa, Sonceboz, ETA

Résistance à l'usure des pièces plastiques

Dans le secteur de la plasturgie, les pièces plastiques techniques s’imposent comme des solutions très adaptées à la grande série. Celles-ci remplissent des fonctions techniques de plus en plus exigeantes en termes de capacité de charge et de durabilité. La résistance à l’usure est une problématique que rencontrent fréquemment les entreprises, membres du Réseau plasturgie, lors des choix de conception et des couples de matériaux. L’objectif du projet est de disposer d’une base de connaissances suffisante sur le comportement en usure d’un grand nombre d’appariements plastique-plastique et plastique-métal. L’étude sera aussi incrémentée de l’étude des plastiques traités en post-processing, par l’analyse de l’influence des traitements sur le comportement à l’usure. Ces données obtenues principalement par expérimentation seront utiles à la sélection des appariements adaptés pour la conception de pièces soumises à de l’usure.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Johnson Electric, Minimotor, Tedec AG, KBS-Spritztechnik CH GmbH, Liebherr Machines Bulle SA

Etude de l'application des matériaux polymères chargés, magnétiques et injectables

Le concepteur de dispositifs utilisant des aimants permanents (matériaux magnétiques durs) ou de capteurs (matériaux magnétiques doux) est limité par les formes et les caractéristiques des pièces disponibles sur le marché et ne peut que très difficilement obtenir un couple forme/propriétés adapté à ses besoins. L'utilisation de l'injection plastique de matériaux fortement chargés en particules magnétiques permettrait potentiellement de réaliser, avec des techniques de post-processing idoines, des pièces "sur mesure". L'objet du projet est d'explorer les différents processus de mise en oeuvre et de donner une cartographie des propriétés magnétiques que l'on peut obtenir et des limites géométriques atteignables par le procédé d'injection.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Johnson Electric SA, Digi Sens AG, Minimotor SA, Geberit Fabrications SA, Jesa SA, Plaspaq SA

Poster de projet

Benchmarking de la productivité

Les entreprises actives dans l'injection plastique mettent souvent en place des actions d'amélioration de leur productivité et de réduction des coûts. Il leur est difficile de comparer leur performance à celles d'autres entreprises concurrentes, surtout si celle-ci sont tributaires d'un autre environnement économique (en Asie par ex.). L'objectif du projet est d'établir un comparatif de la productivité des entreprises partenaires qui, bien qu’actives sur des marchés différents, sont confrontées au même environnement macro-économique.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut SeSi, Johnson Electric International AG, Wago Contact SA, KBS-Spritztechnik CH GmbH, Mecaplast SA, Jesa SA, Cebo Injection Sàrl, Fri Up, Platinn

Matériaux biodégradables pour l'emballage

Ce projet consiste à mettre en commun les efforts des entreprises actives dans le secteur des biomatériaux pour sélectionner les meilleurs matériaux et pour affiner les processus d’utilisation. Le Réseau plasturgie mettra ensuite les connaissances au service des entreprises partenaires afin qu’elles raccourcissent leur temps d’apprentissage dans la mise en oeuvre de ces polymères biodégradables.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Cafag SA, Plaspaq SA, Dentsply Maillefer SA, UNI-FR Département de chimie, ISPA Alençon

Canaux chauds pour matériaux thermosensibles

Pour éviter les déchets des canaux d’injection qui servent à couler les pièces, on utilise les canaux chauds qui apportent le plastique directement dans la cavité du moule. Ils permettent une économie de plastique, une augmentation de productivité et une diminution de l’impact écologique. Cette technologie a ses limites, car certains matériaux se dégradent dans les canaux chauds. L’objectif de ce projet est d’identifier la nature de ces problèmes de dégradation et d’y apporter des solutions.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, SAIA-Burgess Murten AG, Wago Contact SA, Mecaplast SA, André Gueissaz SA, Hasco Suisse AG, Jesa SA

Moules auto-nettoyants

Ce projet vise à appliquer les connaissances acquises lors d’un projet phare (Lotus 1) à une problématique similaire rencontrée lors du procédé d’extrusion. Un autre objectif est de caractériser les coûts et la longévité de certains revêtements anti-adhérents appliqués à un moule entier. Dans le cadre de ce projet, nous allons effectuer des analyses (nano)tribologiques afin d’identifier si l’efficacité d’un revêtement est liée à une grandeur qui peut être mesurée à l’échelle laboratoire. Ce projet servira de base pour une plateforme de service qui permet d’identifier des revêtements antiadhésifs appropriés pour n’importe quel polymère.

Partenaires

HES-SO//Fribourg EIA-FR Institut iRap, Geberit Fabrications SA, Saia Burgess Murten AG, Maillefer SA, Redel SA, KBS-Spritztechnik GmbH

Moules auto-nettoyants

Lors de l'injection plastique, certains polymères créent des dépôts dans les cavités des moules. Ces dépôts peuvent occasionner des défauts sur les pièces et des dommages sur les moules qui nécessitent d'arrêter la production, ce qui cause des pertes de productivité. Le projet de recherche a pour objectif d'identifier une couche à appliquer dans les cavités pour éviter les dépôts et donc limiter la fréquence d'entretien des moules. A terme, de tels moules autonettoyants auront une influence significative sur la productivité des entreprises actives dans l'injection.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Institut Adolphe Merkle, Wago Contact SA, SAIA-Burgess Murten AG, Mecaplast SA

Poster de projet

Rhéomètre capillaire

La caractérisation des polymères, d’un point de vue technique, passe essentiellement par la caractérisation de leur viscosité en fonction de la température et de la vitesse de cisaillement. Elle permet de contrôler la qualité des matériaux utilisés en injection et d’assurer une qualité constante. D’autre part, la simulation d’injection par ordinateur nécessite la connaissance de plusieurs paramètres de la matière utilisée. Même si le logiciel dispose d’une base de données bien fournie, il arrive très souvent que les analyses touchant à des matières spécifiques doivent être réalisées approximativement avec des données proches, mais non identiques. L’achat du rhéomètre capillaire a permis au Réseau plasturgie de disposer des moyens d’analyse nécessaires pour combler cette lacune et pour faire le contrôle des matériaux de base de façon efficace.

 

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iRAP, Wago Contact SA, Mecaplast SA

ALPlastics is a network of private/public actors involved in local development policies in 5 Alpine regions. ALPlastics will promote a public-private cooperation and create proper conditions for OPEN and STRATEGIC INNOVATION in the Alpine Plastics Clusters and strengthen the related economic sector. In the frame of ALPlastics, the project partners will work at an OPEN INNOVATION PLATFORM: they will analyse market megatrends and drivers; scout and benchmark R&D top competencies and then create an atlas of top technology providers and propose these technologies to Alpine space SMEs, with the aim to steer strategic innovation of SMEs and strengthen their competitiveness. The result can be an improved competitiveness on the market, and an ability to create new businesses, also outside the typical market frames.

 

Partenaires

Proplast (IT), Clusterland Oberösterreich GmbH, Kunststoff-Cluster (AT), Plastipolis (FR), Chemie-Cluster Bayern GmbH (DE), CARMA (FR), Swiss Plastics Cluster (CH), Regione Piemonte (IT)

Building innovation Cluster

Outil de contrôle des performances énergétiques effectives par rapport à la planification

 Le projet de recherche appliquée PerEn vise à développer un outil qui permet la réduction du décalage constaté entre la performance énergétique calculée d'un bâtiment à l'état de projet et à la performance énergétique réelle mesurée pendant la phase d'exploitation. Il va se concrétiser dans: un nouveau mode organisationnel, des méthodes et outils simples et vulgarisés ainsi qu' un outil de suivi et d'évaluation de la continuité des objectifs tout au long du processus de production du bâti.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut TRANSFORM, IMPLENIA, Projeco Environnement Sàrl, Lutz Architecte Sàrl, CSD Ingénieurs SA, Climate Services SA, E4Tech Software SA, Raiffeisen Sarine-Ouest

Modélisation / optimisation de stockages thermiques (chaud – froid) pour les PME

Un élément essentiel en matière de technologies du bâtiment, et également d’actualité pour de nombreux développements dans le domaine de l’énergie, est le stockage de la chaleur et du froid. L’intégration de réservoirs de stockage de la chaleur produite représente un gain environnemental. Elle permet de réduire les émissions de CO2 générées lors des pics de puissance. Elle diminue la dépendance aux ressources fossiles dont la raréfaction est inéluctable et le coût en augmentation. Elle permet en plus de décentraliser les demandes de puissance pour une indépendance énergétique.

En plus de la faisabilité technique de telles solutions, leur rentabilité est un critère central.

Un dimensionnement rationnel de stockages thermiques (chaud - froid) n’est actuellement pas à la portée des entreprises, en particulier pour les PME (architectes, bureaux d’ingénieurs). La raison principale est l'absence d'outils de modélisation adaptés à ces publics. Ainsi le but principal de ce projet est le développement d’un outil de dimensionnement, modélisation et optimisation simplifié de stockages thermiques pour les PME.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut ENERGY, ECO-Logements SA, Cosseco SA, Energie Concept SA, EKZ contracting SA, Energil Sàrl, Tecnoservice Engineering SA.

 

 

Utilisation combinée d’une pompe à chaleur & d’une installation solaire photovoltaïque dans le but de maximiser l’utilisation des sources renouvelables pour les besoins chaleur de l’habitation

 

Le développement d’une régulation intelligente permettant de combiner une pompe à chaleur du marché, ayant son propre système de régulation, avec une installation photovoltaïque est proposé dans le cadre de ce projet dans le but de produire les besoins thermiques du bâtiment. L’objectif est la production de chauffage et de l’eau chaude en utilisant en priorité l’énergie électrique produite par l’installation photovoltaïque, minimisant ainsi la revente d’électricité au distributeur d’énergie électrique. L’énergie primaire utilisée par la pompe chaleur (chaleur contenue dans le sol ou l’air) ainsi que la transformation de l’énergie solaire sont des sources sans CO2 permettant ainsi d’apporter une contribution intéressante pour relever les défis environnementaux et économiques en lien avec la problématique de la stratégie 2050 définie par le gouvernement suisse.

 

 Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut ENERGY, Groupe E Connect SA, Cosseco SA, Pronoó GmbH

Poster projet

 

S'assurer de la qualité de l'air dans des bâtiments neufs ou rénovés économes en énergie

Ce projet vise à s'assurer de la qualité de l'air mesurée dans les habitations individuelles économes en énergie, neuves ou rénovées, dans lesquelles une attention particulière est apportée à l'étanchéité efficace de l'enveloppe ainsi qu'au renouvellement adéquat de l'air, en étudiant l'exposition de la population au radon et aux composés organiques volatils. Des solutions applicables par les professionnels pour la réalisation et l'exploitation de bâtiments de ce type ainsi que des recommandations d'usage seront adressées aux occupants sur la base des résultats obtenus. MINERGIE(R), partenaire du projet, s'engage à adapter ses directives afin de satisfaire ses clients et renforcer la qualité de son label.

Partenaires

  1. Partenaires et sponsors industriels
    Partenaires
    - Agence MINERGIE(R) romande, bovet jeker architectes sàrl, ECO-logements, KASPAR architectes EPFZ-SIA, Laboratoire Labtox, Losinger-Marazzi SA, Lutz architectes Sàrl, Suissetec, Suissetec Fribourg
    Sponsors - Fédération fribourgeoise des entrepreneurs, Hälg & Cie SA, Maintenance Mugny et Marquet SA

 

  1. Partenaires scientifiques
    HES-SO//Fribourg EIA-FR Institut TRANSFORM, FRISAM, Office fédéral de la santé publique

 

  1. Experts externes
    EPFL ENAC IIC LESO-PB, SUPSI

Poster de projet

Flyer MESQUALAIR

Commande de chauffage prédictive et autodidacte pour immeubles locatifs et villas

EcoBITS couvre un domaine important des "clean tech", dans lequel plusieurs secteurs d'activités de la région sont présents. Son objectif est d'adapter le système de gestion énergétique développé dans le cadre d'un premier projet pour grands bâtiments aux besoins d'immeubles locatifs et villas. Ce système prédictif et autodidacte permet d'optimiser la consommation énergétique des bâtiments, en garantissant un confort d'utilisation identique, voire meilleur.

 Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR instituts iSIS et ENERGY, Infoteam SA, EnergieBüro Grossenbacher, Saia-Burgess Control SA, Wago Contact SA, Commande SA, Automation 3000 SA, Tecnoservice Engineering SA, bütikofer de oliveira vernay sàrl, Softcom Technologies SA

Poster de projet

Flyer EcoBITS

Système de gestion énergétique des bâtiments prédictif et autodidacte

Smart Building couvre un domaine important des "clean tech", dans lequel plusieurs secteurs d'activités de la région sont présents. Son objectif est d'élaborer le modèle, concevoir les méthodes et développer un système prédictif et autodidacte permettant d'optimiser la consommation énergétique des bâtiments, en garantissant un confort d'utilisation identique, voire meilleur.

 Les entreprises de la région disposeront d'une avance dans la gestion énergétique des bâtiments et pourront offrir des prestations plus attractives.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR instituts iSIS et ENERGY, Infoteam SA, EnergieBüro Grossenbacher, Saia-Burgess Control SA, Wago Contact SA, Commande SA, Automation 3000 SA, Tecnoservice Engineering SA, bütikofer de oliveira vernay sàrl

Analyse et dimensionnement avancés des portiques en acier

Ce projet a pour objectif de favoriser un transfert de connaissances vers les entreprises du secteur de la construction en acier, pour le cas particulier des bâtiments de type « halle industrielle ». Il doit faciliter l’application de méthodes de calcul avancées, plus économiques, qui peuvent être utilisées de manière quotidienne par les ingénieurs.

 Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iTEC, R. Morand & Fils SA, Sottas SA, Zwahlen & Mayr SA, Centre suisse de la Construction Métallique

Poster de projet

Développement d'éléments de façade à performances écologiques et économiques améliorées par l'emploi de bétons alternatifs et l'intégration de fonctions

L’objectif primaire de ce projet est de permettre la mise en oeuvre par les partenaires économiques d’éléments constructifs types, des éléments de façade, augmentant leur compétitivité sur le marché du canton de Fribourg, de la Suisse, voir au niveau international, dans un contexte de réglementation environnementale (Minergie, Minergie-P et Minergie-Eco) sur le marché des éléments constructifs préfabriqués en béton (éléments de façade, planchers), en visant l’amélioration des performances écologiques. L’optimisation des processus de fabrication avec les bétons «traditionnels» étant pratiquement achevée, il s’agit de proposer de nouvelles pistes, soit au niveau du matériau, soit au niveau de l’élément lui-même, qui soient implémentables directement par les partenaires industriels.

Concrètement il s’agira de :

  • Mettre à disposition des parties prenantes de la construction (architectes, ingénieurs, entreprises de maçonnerie, fabricants de matériaux de construction) un catalogue de bétons alternatifs avec leurs recettes et leurs caractéristiques physiques, écologiques et économiques.
  • Identifier les domaines d’applications potentiels de ces bétons alternatifs et établir des propositions ou recommandations.
  • Identifier et tester des solutions de connectique pour les incorporés dans les éléments de façade préfabriqués en béton et en déterminer les caractéristiques écologiques et économiques.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iTEC, ECO-logements SA, Sijeff SA, JPF SA, Simonet&Chappuis Architectes

 

Flyer BASIC

Echangeurs de chaleur pour le secteur des énergies renouvelables

Il s’agit d’établir un réseau de compétences, sous la forme d’un regroupement d’experts du monde académique et industriel, dans les domaines des matériaux, de la chimie, de l’énergie et de la métallurgie. Ce réseau doit permettre la réalisation d’échangeurs de chaleurs soumis à des conditions difficiles d’utilisation (gaz corrosif, eau chargée de matières abrasives, encrassement par dépôt de résidus, etc.), dont l’entretien doit être réduit à son minimum et la durée de vie garantie. Les échangeurs du commerce ne répondent pas à ces spécifications. Un exemple concret est traité pour illustrer non seulement le besoin de récupérer la chaleur rejetée par les cheminées industrielles ou par les eaux usées mais également la valeur du réseau établi.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut ENERGY, Energie Concept SA, Transthermic AG, Constructeurs Métalliques Associés SA, Pavatex SA

Structures mixtes en bois-béton innovantes : dimensionnement et écobilan

Le potentiel des structures mixtes en bois-béton est loin d’être exploité, principalement dû à des inconvénients méthodologiques pour leur dimensionnement ; de plus, les écobilans de tels types de structures sont par défaut estimés très bons, mais pas connus en détail.

Le projet explore l’application des méthodes plus raffinées dans le dimensionnement des structures bois-béton mixte, en appliquant des approches théoriques existantes et en les vérifiant expérimentalement, afin de combiner au mieux les avantages des deux matériaux de construction impliqués. L’étude veut de plus rechercher l’impact de l’application de ces méthodes sur l’écobilan des structures bois-béton mixtes dans la construction des bâtiments en comparaison avec des méthodes de construction conventionnelles.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iTEC, Vial Charpentes SA, Ducret-Orges SA, Element AG, JPF Construction SA, Quantis

Poster de projet

COCCUM, l'enveloppe pour l'assainissement thermique et architectural des bâtiments

Le projet Coccum propose une nouvelle technique adaptable et reproductible pour l’assainissement thermique, l’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment et la valorisation architecturale du bâti. Les éléments préfabriqués coccum offrent une isolation très performante, permettant d’intégrer des éléments techniques et génèrent un bilan écologique supportable Leur mise en oeuvre est rapide et facilitée en site occupé en permanence pendant la phase des travaux. Cette situation favorise une rentabilité économique.

 

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut TRANSFORM, Lutz Architectes Sàrl, Pavatex SA, Gutknecht Holzbau AG, Dena Energies, Isofloc AG

Poster de projet

IT Valley

Data Analysis and Processing Laboratory - an open infrastructure and tools for big data and intelligent analysis of business processes1.

DAPLAB aims at facilitating the access for enterprises and universities to emerging technologies in the area of big data and intelligent data analysis. Many business processes are nowadays generating significant volumes of data that contains valuable information. One of the main objectives of DAPLAB is to reduce the barriers to entry for Swiss companies to find value out of their data. More specific objectives are to answer the needs of educational and economic partners through the integration of analytics algorithms, benchmark data sets and educational materials. As a central point of its activities, DAPLAB will manage an infrastructure composed of cluster of servers dedicated to data storage and computation, to which universities and companies will have access.

Partenaires

HES-SO//Fribourg – HEIA-FR, Association Daplab, Université de Fribourg – eXascale infolab, Swisscom, Infoteam, Softcom, Immomig, Web4Nuts

Passerelle multiservices pour le bâtiment

Dans le cadre des projets Smart Building Light–EcoBITs et PhotoPAC, une plateforme IT a été développée pour l'optimisation énergétique du bâtiment. Cette plateforme est basée sur un module électronique qui assure la communication avec le bâtiment et sur de l'algorithmique intelligente hébergée dans un serveur ou dans le cloud.

Or, les discussions menées avec des acteurs des domaines de la sécurité des bâtiments et de l'assistance à la personne (personnes âgées ou patients à domicile, personnes à mobilité réduite, homes pour personnes âgées, etc.) montrent aussi bien le besoin que l'opportunité de réaliser une plateforme multiservices pour le bâtiment.

Aujourd’hui, chaque service déploie sa propre infrastructure : gestion du chauffage et suivi des consommations du bâtiment, accès aux compteurs intelligents, remontée des alarmes, assistance à la personne, etc. La multiplication des services conduit à une multiplication des infrastructures. Les modules d'accès ainsi que les procédures d’installation, d’accès et de gestion sont tous différents. Disposer d’une infrastructure multiservices facilitera le déploiement de nouveaux services et abaissera le seuil de rentabilité des services existants.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iSIS, Etrinex SA, Swissdotnet SA, Tecost SA, Pronoò Sàrl, Infoteam SA, Groupe E SA, MC Monitoring SA

Plateforme de collecte et traitement des données relatives au bilan CO2

Dans un avenir proche, les grandes entreprises et les administrations requerront certainement de la part de leurs fournisseurs un certificat CO2 validé par un organisme officiel. Cette démarche est actuellement trop onéreuse pour la plupart des PME, car la collecte et le traitement des données représentent un volume de travail très important.

L'objectif du projet est la conception d'une plateforme informatisée qui permettra de faciliter la saisie des données nécessaires à la préparation du bilan CO2 en vue de l'audit ISO 14064. L'outil procédera à l'analyse et aux éventuelles comparaisons statistiques et livrera les indicateurs clés pour le pilotage des actions d'amélioration de l'entreprise et pour son marketing. Il fournira également des informations exclusives, des bonnes pratiques et permettra un benchmarking inter-entreprises.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iSIS, Climate Services Sàrl, Cleantech Fribourg, BCF, Softcom Technologies SA, Groupe E SA, Cisel IT

 

Reportage TV: RTS

Poster de projet

Flyer Plateforme CO2

Commande de chauffage prédictive et autodidacte pour immeubles locatifs et villas

EcoBITS couvre un domaine important des "clean tech", dans lequel plusieurs secteurs d'activités de la région sont présents. Son objectif est d'adapter le système de gestion énergétique développé dans le cadre d'un premier projet pour grands bâtiments aux besoins d'immeubles locatifs et villas. Ce système prédictif et autodidacte permet d'optimiser la consommation énergétique des bâtiments, en garantissant un confort d'utilisation identique, voire meilleur.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR instituts iSIS et ENERGY, Infoteam SA, EnergieBüro Grossenbacher, Saia-Burgess Control SA, Wago Contact SA, Commande SA, Automation 3000 SA, Tecnoservice Engineering SA, bütikofer de oliveira vernay sàrl, Softcom Technologies SA

 

Poster de projet

Flyer EcoBITS

Système de gestion énergétique des bâtiments prédictif et autodidacte

Smart Building couvre un domaine important des "clean tech", dans lequel plusieurs secteurs d'activités de la région sont présents. Son objectif est d'élaborer le modèle, concevoir les méthodes et développer un système prédictif et autodidacte permettant d'optimiser la consommation énergétique des bâtiments, en garantissant un confort d'utilisation identique, voire meilleur.

 Les entreprises de la région disposeront d'une avance dans la gestion énergétique des bâtiments et pourront offrir des prestations plus attractives.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR instituts iSIS et ENERGY, Infoteam SA, EnergieBüro Grossenbacher, Saia-Burgess Control SA, Wago Contact SA, Commande SA, Automation 3000 SA, Tecnoservice Engineering SA, bütikofer de oliveira vernay sàrl

Pôle de compétences en cyberadministration

Le Pôle de compétence en cyberadministration, eGovTeC, est une initiative commune de collaboration entre partenaires académiques, cantons, communes et secteur privé actif dans le domaine IT. Cette initiative est parrainée par le SECO. eGovTeC vise à positionner le canton de Fribourg comme un des leaders pour la mise en place de solutions de cyberadministration, en adéquation avec la vision de la Confédération, et dans le respect des standards eCH des processus administratifs (http://www.egovernment.ch/fr/index.php). Fribourg jouit dans un tel contexte d'une position privilégiée de par sa situation géographique, culturelle et surtout linguistique.

Le e-Government est une manière intégrée et continue de fournir des services publics en utilisant de façon optimale les technologies de l’information et de la communication, et en y associant des optimisations de processus, des changements d’organisation et le développement de nouvelles aptitudes professionnelles. Le but étant d’améliorer la qualité des services publics, de renforcer la compétitivité de la place économique suisse et de soutenir le processus démocratique et les politiques publiques.

 

Le pôle de compétences veut faciliter l'accès au marché de la cyberadministration aux entreprises régionales.

Il veut :

  • Les appuyer dans la mise en œuvre des nouvelles technologies liées à la cyberadministration ;
  • Mettre en place une infrastructure de développement et de test de produits et services compatible avec l'infrastructure exploitée, au niveau fédéral, par le SECO ;
  • Coordonner le développement de solutions, leur déploiement et la formation y-relative ;
  • Faire le pont entre l’administration fédérale et la région fribourgeoise ;
  • Garantir un suivi à long terme pour pérenniser les connaissances, compétences et infrastructures ;
  • Appuyer la création d'une startup spécialisée dans le domaine de la cyberadministration, focalisée sur des thèmes complémentaires aux activités des entreprises partenaires.

 

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut HumanTech, SITel, Accessible Sàrl, BPM for You, Dreamlab Technologies AG, Hemmer SA, Softcom Technologies SA, TRAME Communication visuelle Sàrl, UNI-FR - Département d'informatique, HEG-FR, eikon-EMF, Be-Cause

Poster de projet

Centre de compétences en technologies web sécurisées

Ce deuxième projet est intimement lié au premier. Il consiste à aider les entreprises de la région à acquérir des connaissances et des compétences pour qu’elles deviennent de véritables spécialistes de la sécurité des applications Internet. Elles pourront ainsi fournir, à l’avenir, leurs services aux entreprises qui doivent renforcer leur sécurité. Ce projet permettra de former des professionnels de haut niveau dans le canton et de leur assurer des mandats.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iSIS, Dreamlab Technologies AG, Objectif Sécurité SA, Tebicom SA, Eb-Qual SA, Department of Informatics, Université de Fribourg, Accessible Sàrl, Liip Fribourg SA

 

Observatoire national de la sécurité de l’internet pour PME

NetObservatory a permis la mise en place pour les PME d’un Observatoire de la sécurité qui collabore avec les fournisseurs d’accès et hébergeurs de site des entreprises et organisations ayant recours à ses services.

Les PME, de même que les associations et autres organisations de taille modeste sont très exposées aux nouveaux dangers de la cybercriminalité. Elles ne sont généralement pas en mesure d’assurer elles-mêmes le suivi et de réagir à temps aux attaques. Les fournisseurs d’accès et hébergeurs de sites ne sont pas non plus en mesure d’assurer leur sécurité de manière ciblée. Cet observatoire doit permettre aux entreprises ne disposant pas de spécialistes de la sûreté de se prémunir contre les futurs dangers de la cybercriminalité.

Partenaires

HES-SO//Fribourg HEIA-FR institut iSIS, Dreamlab Technologies AG, Objectif Sécurité SA, Tebicom SA, Eb-Qual SA, Accessible Sàrl, CDI SA

 

Poster de projet